Newsflash

En préparation, une FORMATION à la RECHERCHE CLINIQUE

Une initiation à la Recherche scientifique en 5 modules et 5 jours de formation.

Un partenariat ASSAS-AFREK-CEERRF.

Réflexion sur les fiches de synthèse et de bilan


Le Bilan est une évaluation des capacités et incapacités du patient, la Synthèse est un extrait de points d'intérêt cliniques.
La Base de Données AFREK a pour but d'aider le praticien à réaliser un Bilan-Diagnostic Kinésithérapique concluant, en offrant un large choix d'outils de bilan, souvent d'utilisation internationale. La Fiche de Synthèse est d'une autre nature, décrite par la NGAP comme un "lien écrit avec le prescripteur".

Différences entre le Bilan-Diagnostic (BDK) et la Fiche de Synthèse

La confusion est souvent faite entre la Fiche de Bilan (reste dans le dossier MK) et la Fiche de Synthèse (envoi au prescripteur). Ce texte a pour but de clarifier le contenu de chacun de ces documents.
Le tableau suivant précise la différence entre les deux documents : Fiche de Synthèse et Bilan MK.

 

Fiche de Synthèse Fiche de Bilan
Envoyer au prescripteur
Le lecteur n'est pas MK, les termes doivent être compris
Pas de termes médicaux, des constats cliniques
Extrait des mesures importantes
Capacités fonctionnelles résiduelles
Points d'intérêt clinique (remarquables)
Simple, brève (lue en une minute)
Problèmes que le MK a identifiés
Conserver dans le dossier, au cabinet
Lecteur MK (assistant, remplaçant)
Termes médicaux de la prescription
Mesures avec les dates de test et re-test
Goniométrie articulaire
Trucs du métier, tours de main
Résultats de tests successifs
Les alertes et allergies

Bilan-diagnostic kinésithérapique selon la NGAP

Le bilan, extrait du dossier masso-kinésithérapique, permet d'établir le diagnostic kinésithérapique et d'assurer la liaison avec le médecin prescripteur. Le bilan est le reflet des examens cliniques successifs réalisés par le masseur-kinésithérapeute et comporte :
  • l'évaluation initiale des déficiences *(analyse des déformations et des degrés de liberté articulaire, évaluation de la force musculaire, de la sensibilité, de la douleur...) ;
  • l'évaluation initiale des incapacités fonctionnelles * (évaluation des aptitudes gestuelles, possibilité ou non de réaliser les gestes de la vie courante et de la vie professionnelle...).

Ces évaluations permettent d'établir un diagnostic kinésithérapique et de choisir les actes et les techniques les plus appropriés.

Contenu de la Fiche de Synthèse selon la NGAP

  • la description du protocole thérapeutique mis en oeuvre (choix des actes et des techniques, nombre et rythme des séances, lieu de traitement, traitement individuel et/ou en groupe) ;
  • la description des événements ayant éventuellement justifié des modifications thérapeutiques ou l'interruption du traitement ;
  • les résultats obtenus par le traitement, notamment en termes anatomiques et fonctionnels par rapport à l'objectif initial ;
  • les conseils éventuellement donnés par le masseur-kinésithérapeute à son patient ;
  • les propositions consécutives (poursuite du traitement, exercices d'entretien et de prévention...).